Description des séances

Le nouvel environnement des conseils — La compétitivité canadienne à l’ère de transformations commerciales et géopolitiques

Les changements mondiaux en matière de commerce, de pouvoir économique, de leadership politique et de sentiment populaire remettent en question la position économique et concurrentielle du Canada. De quelles façons les administrateurs peuvent-ils le mieux encourager les organisations à être une force de changement en adoptant les politiques et les idées appropriées pour améliorer la compétitivité et la position du Canada sur la scène internationale?

  • De quelles façons les conseils peuvent-ils le mieux encourager les organisations à être une force de changement en adoptant les politiques et les idées appropriées pour améliorer leur compétitivité?
  • À quoi les administrateurs devraient-ils penser alors que de nouvelles menaces émergent rapidement et que des occasions se présentent aux conseils dans les secteurs public, privé et à but non lucratif?
  • Que peuvent faire les conseils pour s’assurer que leurs organisations sont un pôle d’attraction pour les talents mondiaux?

     

    Animateur :

    Peter Armstrong, correspondant principal des affaires, CBC/Radio Canada

    Conférenciers :

    Kevin Lynch, C.P., O.C., Ph. D., LL. D., Président du conseil, Groupe SNC-Lavalin inc., Vice‑président du conseil, BMO Groupe financier, Administrateur, CN

    Kirsten Hillman, Ambassadrice adjointe, Ambassade du Canada aux États-Unis

    Brooke Unger, Rédacteur en chef (Amériques), The Economist
     

Surveillance de la stratégie par le conseil en période d’incertitude

Aucune organisation n’est à l’abri des perturbations externes – et aucun conseil d’administration ne peut se soustraire aux discussions stratégiques sur la façon dont les changements économiques, géopolitiques et technologiques ont le pouvoir de perturber les modèles d’affaires. Alors que nous entrons dans ce que le Forum économique mondial appelle une quatrième révolution industrielle, comment les administrateurs peuvent-ils rester le mieux informés des défis et des possibilités qui se présentent à leur organisation? Et comment peuvent-ils engager des discussions stratégiques dans un environnement de perturbation et d’incertitude?

  • Comment les conseils surveillent-ils et approuvent-ils une stratégie qui s’inscrit dans un environnement dynamique tout en s’assurant que l’orientation qu’ils prennent est la bonne?
  • Comment les administrateurs repèrent-ils les occasions d’affaires dans des environnements incertains et fournissent-ils le soutien et l’orientation stratégiques appropriés à la direction?
  • Que peuvent faire les administrateurs pour s’assurer que leur organisation prend les risques nécessaires dans un climat d’affaires imprévisible?
  • Comment les conseils favorisent-ils une culture d’innovation?

     

    Animateur :

    John Stackhouse, Premier vice-président, Bureau du chef de la direction, RBC

    Conférenciers :

    John M. Cassaday, C.M., Président du conseil, Financière Manuvie, Administrateur, Sysco Corporation, Sleep Country Canada et Irving Oil Ltd.

    Michael Wilson, Administrateur de sociétés

    Kathleen O’Neill, IAS.A, FCPA, FCA, Administratrice, Finning International, ARC Resources Ltd, Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
     

Allocution du déjeuner :
Le nouveau Washington : Ce que les dirigeants canadiens doivent savoir

           Luiza Ch. Savage, Directrice de la rédaction, Contenu multiplateforme, POLITICO
 

Ateliers

Séances interactives simultanées sur des questions d’actualité touchant les dirigeants des conseils d’administration.


Séance 1 — Comment la technologie stimule et modifie le rôle de l’administrateur

Les nouvelles technologies et l’évolution des technologies existantes transforment la façon de faire des affaires. Les conseils devront s’assurer qu’ils disposent de la structure, du cadre et des compétences nécessaires pour être concurrentiels et prospères dans un monde numérique. En quoi la technologie a-t-elle modifié le rôle de l’administrateur et accru le risque d’une surveillance efficace du conseil?

  • En quoi la technologie a-t-elle modifié le rôle de l’administrateur et quelles compétences un administrateur ou un conseil d’administration doit-il posséder?
  • Comment les conseils structurent-ils leur rôle de surveillance de la technologie et l’impact qu’elle a sur la stratégie, l’évaluation des risques et les investissements en capital de TI?
  • La surveillance des risques devrait-elle être évaluée et supervisée par un comité distinct?
  • Quel est l’impact de l’augmentation de l’automatisation et d’autres nouvelles technologies sur la course aux talents et la remise en question des compétences et des fonctions existantes dans leur organisation?
  • Quelles technologies devraient être sur l’écran radar de l’administrateur en 2019?

     

    Animatrice :

    Estelle Métayer, Présidente, Competia, Administratrice indépendante, BRP inc. (Bombardier Produits récréatifs), Audemars-Piguet, Membre du conseil consultatif, Ricardo Media et Groupe Sélectionn

    Conférenciers :

    Chris Clark, FCA, FCPA, Administrateur, Les Compagnies Loblaw limitée, Air Canada, Choice Properties Real Estate Investment Trust

    Deepak Chopra, FCPA, FCGA, Administrateur, Celestica inc., The North West Company

    Kalpana Raina, Administratrice, Pages Jaunes, Information Services Group
     

Séance 2 — L’interaction entre les conseils et les parties prenantes à l’ère du programme activiste

Une interaction efficace avec les parties prenantes peut aider à gérer les risques imprévus et donner à une organisation un avantage concurrentiel. La performance est maintenant mesurée au-delà du seul rendement des actionnaires, car des questions comme la diversité et la durabilité sont désormais considérées par les parties prenantes comme des attributs essentiels de la réussite organisationnelle. Quel est le rôle de l’administrateur dans cette nouvelle ère d’activisme?

  • Comment l’activisme a-t-il changé depuis cinq ans et qu’est-ce que cela signifie pour le rôle de surveillance de l’administrateur?
  • Une organisation peut-elle utiliser l’interaction stratégique comme un avantage concurrentiel?
  • Quel est le rôle approprié d’un administrateur dans ce nouvel environnement d’activisme?

     

    Animateur :

    Bruce Drysdale, Directeur, Longview Communications & Public Affairs (OIRPC)

    Conférenciers :

    Mark Machin, Président et chef de la direction, Office d’investissement du RPC (OIRPC)

    Nancy H.O. Lockhart, O.Ont., IAS.A, Présidente du conseil, Gluskin Sheff + Associates, Administratrice, Les Compagnies Loblaw limitée, Atrium Mortgage Investment Corporation

    Hon. Brian V. Tobin, C.P., O.C., IAS.A, Président du conseil, New Flyer Group inc., Vice‑président du conseil, BMO Groupe financier

     

La dynamique d’une bonne relation entre le conseil et la direction

La relation entre le conseil d’administration et la direction est essentielle au succès d’une organisation. L’établissement, le renforcement et la maturation de cette relation sont un défi d’une importance capitale. Quels sont certains des éléments essentiels et les points à retenir pour aider à gérer et à bâtir une relation fructueuse et collaborative? Nous demandons l’avis de deux présidents de conseil qui ont chacun été auparavant chefs de la direction.

  • Qu’est-ce qui contribue à faire un meilleur président de conseil/chef de la direction et comment peuvent-ils ajouter de la valeur à l’organisation?
  • Comment faire en sorte que les conseils et la direction collaborent mieux? Quels sont certains des enseignements et exemples concrets que les administrateurs doivent connaître et desquels ils peuvent s'inspirer?
  • Comment gérer et résoudre les tensions entre le conseil et la direction?
  • Quand vous formez un chef de la direction, comment faites-vous pour qu’il ait un impact important?

     

    Animateur :

    Hugh J. Arnold, Ph. D. Professeur associé, Rotman School of Management, Université de Toronto

    Conférenciers :

    Katie Taylor, C.M., F.ICD, Présidente du conseil, Banque Royale du Canada, SickKids Foundation, vice-présidente du conseil, Adecco Group, administratrice, Air Canada, OIRPC

    J. Robert S. Prichard, O.C., O.Ont., MSRC, F.ICD, Président du conseil, Torys LLP et BMO Groupe financier